frigo-du-desert

Campagne humanitaire : Un frigo du désert pour l’ Afrique Subsaharienne

Aidez nous à développer le frigo du désert afin de doter les écoles primaires publiques d’Afrique subsaharienne

Présentation du projet

Africa Terre Saine est une association qui œuvre pour le développement  social, économique et culturel de l’Afrique à travers plusieurs domaines de compétences à l’image de la maîtrise d’œuvre, l’éducation, l’urbanisme, l’assainissement, l’environnement et le transport.

L’objectif de la mission vise à développer l’utilisation du frigo du désert dans les écoles publiques en Afrique subsaharienne.

Nous souhaitons développer et offrir le frigo du désert aux nombreuses écoles primaires publiques présentes en Afrique subsaharienne afin de leur permettre de conserver les denrées périssables (légumes et fruits).

Le frigo du désert ou Zeer pot est une invention millénaire conçu afin d’économiser les ressources alimentaire en Afrique. Il permet en effet de conserver les fruits et légumes naturellement grâce à un principe de refroidissement généré par l’évaporation de l’eau.

C’est un objet simple de réalisation. Il suffit de deux pots en argile, du sable, d’un linge humide et de l’eau. Le premier pot en argile est placé dans le second pot plus grand, du sable est versé entre les deux pots et l’on recouvre le tout par un linge humide.

  • Le frigo du désert permet de contenir jusqu’à 12 kg de légumes
  • Il conserve l’eau à une température d’environ 15°C,
  • Les légumes peuvent être conservées pendant 20 jours, contre 2 jours à l’air libre
  • Il est simple d’utilisation et facilement transportable.

Origine du projet

Plus de 95% de la population en Afrique de l’Ouest n’a pas accès à un réfrigérateur. Un frigo ordinaire coûte environ 300€, le frigo du désert, quant à lui, coûte environ 10€ soit 6000 Franc CFA.

La zone subsaharienne est confrontée à de fortes températures qui peuvent atteindre plus de 45C°dans certaines régions. Les denrées à l’image des fruits et légumes souffrent de ces températures importantes et se conservent très mal.

« Dans les années 1990, le procédé d’évaporation pour une réfrigération écologique se vulgarise. L’universitaire Nigérian Mohammed Bah Abba a étudié la conservation des aliments, en relation avec l’Intermediate Technology Development Group et l’Université Al Fashir.

Après de nombreux essais, il a réussi à accroître l’efficacité du système de conservation des aliments par évaporation en plaçant le conteneur d’aliments au sein d’un plus grand pot. Et en remplissant l’intervalle entre les deux pots de sable humide.

Selon une étude réalisée au Soudan par une association de femmes avec le support de l’ONG internationale Practical Action, la chute de température occasionnée par le système offre une grande conservation des légumes. » Merci au Consoglob pour ses recherches sur le sujet.

En moyenne, les aliments sont conservés 10 fois plus longtemps que d’ordinaire. Le pot est très efficace au contact des climats chauds et secs à l’image de l’Afrique subsaharienne.

A quoi servira l’argent collecté ?

La collecte nous permettra, de financer dans un premier temps la fabrication de pots en terre cuite par un artisan local. Ce qui permettra dans un premier temps de soutenir l’emploi de petits producteurs et d’acheter le matériel nécessaire à la mise en place des frigo du désert. notamment par l’achat du sable, des tissus en coton, et des pots en argile.

Notre équipe

    Notre équipe est composée de 2 chefs de projets qui ont eu pour mission de rédiger le cahier des charges de la campagne de sensibilisation  à travers l’écriture des différentes scènes.

    Un chargé de communication qui a pour mission de représenter l’association sur les différents réseaux sociaux.

    Un chef de mission Afrique subsaharienne présent sur place afin de définir et mettre en place les partenariats.

0
Récoltés